L'association

La forme associative

ARAPED est une association reconnue d'intérêt général .

Bien que ne l'ayant encore jamais utilisé, ARAPED possède l'agrément de pouvoir remettre des reçus fiscaux donnant droit à réduction d'impôts aux éventuels donateurs, après encaissement.

Les finances

L'association fonctionne avec les recettes des cotisations de ses membres et une subvention municipale pour couvrir ses frais administratifs et d'assurances.

Les autres éventuelles subventions ( Commune/CCPA/Département ou Région ) sont toujours répercutées vers des travaux.

ARAPED vit surtout des heures de travail de ses membres, qui sont bénévoles et ne touchent donc aucun émolument ou indemnité.

Les adhérents

Les adhésions progressent : 8 à la création mais 28 adhérent(e)s aujourd'hui (04/2022)

Grâce ou pour toutes ces raisons : fêtes du pain et de la pomme, journées du Patrimoine, visites scolaires, multiplication des variétés de patrimoine, envie de participer, création d'intérêts et présence des Dommartinois à nos manifestations, lecture des bulletins municipaux ou écoute lors des vœux de notre maire; les adhésions augmentent.

Pour mémoire, nos amis Roger PROST, décédé le 21/09/2014 et Roger CARILLO, décédé le 27/11/2020, avaient commencé l'aventure à ses débuts..

Paul REYNARD les a aussi rejoint le 28 décembre 2021.

Le ou plutôt les patrimoines...

Jusqu'à la création de la première fête du pain le 10 mars 2018, ARAPED s'était intéressée au seul patrimoine bâti, en ayant reconstruit, restauré, nettoyé ou recréé : le four à chaux de la Chicotière, toutes les croix de chemins (à l'exception du calvaire de la Bergeonnière), le lavoir du Bourg, des puits, des passerelles, le Monument Aux Morts et le four à pain du Prost ainsi que tous les autres ouvrages de ce patrimoine communal ; avec une seule tentative culturelle avortée sur la présentation de concerts au four à chaux de la Chicotière.


Depuis 3 ans déjà, le président fondateur pensait qu'un peu de renouvellement à la tête de l'association permettrait du changement permettant une évolution positive.

 

Nommé lors de l'AG du 23 mars 2018 et sans délaisser le bâti, le nouveau président donne un nouveau souffle proposant d'autres idées par exemple sur le plan gastronomique en complétant la cuisson de pain dans le four communal par le pressage de pommes pendant la fête du pain (ou les JEP) et en abordant le patrimoine vivant par les abeilles ; mais il existe bien d'autres formes de patrimoine auquel ARAPED pourra aussi s'intéresser dans le futur...

 

A titre d'expérience, début 2020, ce patrimoine vivant a permis la création d'un rucher. Ses 6 ruches actuelles contiennent environ 200 000 abeilles  

 

Et après le bâti et le vivant, nouveau patrimoine avec ARAPED : le culturel avec son cadran solaire...